ACHER KRIEF.
Avocat à la Cour
09.51.02.97.90
09.51.02.97.90
Droit de la famille

DIVORCE

& Droit de la Famille

Le cabinet de Maître KRIEF vous garantit une écoute attentive et personnalisée, tout en vous assurant un accompagnement humain et efficace durant toutes les phases de traitement de votre dossier.

DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

Dès lors que les époux sont d’accord sur le principe et les conséquences du divorce, il est possible d’opter pour cette procédure simple car elle ne nécessite pas d’audience devant le Juge aux Affaires Familiales (JAF).

Chaque époux doit avoir son propre un avocat.

Le cabinet d’avocat KRIEF négocie pour son client toutes les modalités du divorce : pension alimentaire, garde des enfants, prestation compensatoire.

A l’issu, Maître Acher KRIEF se charge d’établir pour son client, la convention de divorce signée par les époux puis enregistrée par un Notaire.

Avec cette procédure, vous pourrez obtenir un divorce rapide et économique.

DIVORCE JUDICIAIRE

Si les époux n’arrivent pas à trouver d’accord sur les conséquences de leur divorce (la résidence des enfants, le montant de la pension alimentaire, la prestation compensatoire, la répartition du patrimoine…), ils devront entamer une procédure de divorce dite contentieuse.

Cette procédure plus longue repose sur un des fondements suivants :

Le divorce pour faute : L’assistance d’un avocat est obligatoire. Plusieurs motifs peuvent être invoqués pour justifier de la faute de l’époux :

  • l’adultère
  • le refus de cohabitation
  • le refus de contribution aux charges du mariage
  • une attitude brutale et injurieuse
  • le harcèlement moral
  • l’alcoolisme ou la consommation de stupéfiants
  • la jalousie excessive
  • l’irresponsabilité à l’égard des enfants
  • une gestion des relations financières déloyale…

Le juge aux affaires familiales apprécie souverainement les preuves apportées par l’époux demandeur.

Dans le cas où le divorce est prononcé aux torts exclusifs d’un époux, le juge peut accorder des dommages et intérêts permettant de réparer les conséquences d’une particulière gravité subie par son conjoint du fait de la dissolution du mariage.

L’altération définitive du lien conjugal : L’assistance d’un avocat est obligatoire Les époux doivent vivre séparément depuis au moins un an.

Attention : il faut des éléments pour apporter la preuve de cette séparation : un bail d’habitation à un seul nom, des factures à un seul nom, une main courante signalant le départ du domicile conjugal, des attestations de proches …).

La rupture de la vie commune doit aussi s’accompagner d’une absence de relations intimes et affectives entre les époux.

Vous pouvez nous contacter 06.52.42.43.78

LES ENFANTS

Que vous soyez séparés ou divorcés, la garde de vos enfants est un enjeu crucial sur leur éducation, leur lieude vie, leur développement et leur épanouissement personnel.

Tel est le cas notamment lorsqu’il s’agit d’organiser leur vie sur le plan matériel et financier, de résoudre les potentiels conflits d’autorité parentale les concernant, mais également de le protéger lorsqu’il se retrouve en situation de danger ou de souffrance manifeste.

Dans ce dernier cas,le Juge des enfants peut prendre des mesures visant à protéger les enfants.

Il peut s’agir de mesures de suivi et d’aide aux familles mais aussi plus grave, des mesures de placement(service éducatif, ASE, AEMO, famille d'accueil...).

DOMAINES D'INTERVENTION :

  • Autorité parentale
  • Organisation de la vie des enfants
  • Droits de visite et d’hébergement
  • Filiation (établissement ou contestation)
  • Relations de l’enfants avec ses proches / tiers
  • Pensions alimentaires
  • Violences faites aux enfants

Vous pouvez nous contacter 06.52.42.43.78

TUTELLE/CURATELLE

Curatelles : Le régime de la curatelle peut être envisagési la sauvegarde de justice se révèle insuffisante.

Il revient au juge de vérifier l’impossibilité, pour une personne, à pourvoir seule à ses intérêts, en raison d’unealtération de ses facultés médicalement constatées.

Le régime de la curatelle s’applique pour une personne ayant besoin d’une assistance ou d’un contrôle continumais pas d’une représentation. C’est ce qui la distingue de la tutelle.

Tutelles : Le régime de la tutelle peut être envisagé si la sauvegarde de justice et la curatelle se révèlent insuffisantes.

Il incombe au juge des tutelles de vérifier les constatations médicales, faisant état de l’altération des facultés de la personne. Toutefois, dans le régime de la tutelle, l’altération est tellement importante qu’elle impliquera une représentation continue dans les actes de la vie civile.

Le Cabinet d’avocat de Maître KRIEF vous accompagne et vous assiste pour toute procédure d’ouverture d’un régime de protection en cours (sauvegarde de justice, curatelle, curatelle renforcée ou tutelle mais aussi habilitation familiale).

Vous pouvez nous contacter 06.52.42.43.78

VIOLENCES CONJUGALES

Vous êtes victime de violences conjugales ?

Les juridictions pénales et les Juges aux Affaires Familiales restent fortement mobilisés pour assurer la protection des victimes de violences conjugales.

Dans ces moments importants et urgents, que vous soyez auteur présumé ou victime(s) de violences conjugales, le cabinet est mobilisé à vos côtés pour vous accompagner efficacement, durant toute la procédure, en vous apportant un soutien tant sur le plan moral que juridique.

DOMAINES D'INTERVENTION :

  • Ordonnance de protection
  • Assistance devant le tribunal correctionnel
  • Accompagnement auditions, confrontations

Vous pouvez nous contacter 06.52.42.43.78

REGROUPEMENT FAMILIAL

Le regroupement familial est une procédure qui permet à un étranger résidant régulièrement en France de faire venir sa famille auprès de lui.

En cas de polygamie, seule une des conjointes de l'étranger polygame peut être admise, ainsi que les seuls enfants issus du couple qu'elle forme avec le demandeur.

En application des règles de droit international privé, les mariages célébrés à l'étranger sont reconnus en France donc admis comme ouvrant droit à la procédure de regroupement familial dès lors qu'ils respectent les conditions de fond posées par la loi française, et qu'ils ont été célébrés en conformité avec la loi du lieu de célébration.

Le Cabinet d’avocat KRIEF vous accompagne pour constituer votre dossier dès la phase d’instruction devant les services de l’OFII mais également en cas de recours gracieux ou contentieux devant le tribunal administratif territorialement compétent pour contester la décision de refus du préfet.

Vous pouvez nous contacter 06.52.42.43.78

En cas d'urgence les soirs et week-ends, utilisez notre formulaire de contact pour être rappelé dès que possible.

Audience divorce – Audition des enfants – Concubinage – Convention de la Haye – Contribution à l’éducation et l’entretien – Devoir de secours – Devoir de fidélité – Divorce – Divorce international – Divorce par acceptation du principe – Divorce par consentement mutuel – Divorce pour faute – Domicile conjugal – École enfant – Enfants – Enlèvement international d’enfant – Enquête sociale- Famille – Femme battue – Harcèlement – Injure – International – Juge aux affaires familiales- Juge des enfants- Liquidation régime matrimonial – Mesure d’éloignement – Mineurs – Notaire – Pension alimentaire -Prestation compensatoire– PACS – Propos dégradants –Placement enfant- Ordonnance de protection – Régime légal – Régime matrimonial – Religion de l’enfant – Résidence des enfants – Scolarité enfant – Séparation de biens – Séparation de corps – Violences conjugales / intrafamiliales – Violences morales – Violences physiques.